C’est le stress qui provoque la dépression

La théorie que le stress provoque la dépression, n’est pas nouvelle. Mais finalement, les chercheurs ont regardé le problème plus attentivement et ils voient maintenant, que le stress à long terme cause les changements au niveau physique.

Le groupe des chercheurs de l’Université de Yale a réalisé une étude sur des rats. Ces rongeurs ont été mis sous le stress de long terme. Quand les symptômes de la dépression chronique sont apparus (p.ex. la manque d'intérêt pour la nourriture et la diminution d’activité physique), les animaux ont été examinés et on a découvert qu’il y a les changements dans leurs cerveaux, à la suite desquels le gène, nommé neutrin, a été bloqué. Avant, les chercheurs ont découvert, que les mêmes processus se sont produits dans les cerveaux des patients vivant dans le stress.

Les résultats de ces études jettent plus de lumière sur les origines de la dépression, mais aussi ils donnent de l’espoir pour la thérapie plus efficace. A l’aide de la stimulation des neutrins, les chercheurs ont réussit d’arrêter les changements indésirables dans les cerveaux des rongeurs. Cet expérience peut être alors l’impulse pour créer les médicaments antidépresseurs de la nouvelle génération.